The OA

Bonjour à tous, aujourd’hui je suis venue vous parler de ma dernière série coup de cœur, The OA. J’ai décidé de ne pas vous dresser une liste des raisons pourquoi il faut absolument que vous la regardiez parce que j’aurais trop peur de vous spoiler. Du coup je vais simplement exprimer mon ressentie face à cette série qui comporte une saison de 8 épisodes allant d’une heure à 50 minutes.

« Prairie Johnson réapparaît après sept ans d’absence. Disparue subitement, l’enfant était aveugle ; à son retour, elle ne l’est plus. Qu’a-t-il bien pu lui arriver ? C’est ce que vont tâcher de découvrir son entourage, la science et même le FBI. « 

Résultat de recherche d'images pour "the oa"

J’ai entendu parler de cette série suite à l’article de Lula et je l’ai donc ajouté à ma liste pour le Challenge Séries 2017 (dont je vous parle ici) . La série est sortie sur Netflix fin 2016 il me semble mais je n’y avait pas du prêté attention avant la fin du mois. J’étais un peu en panne d’inspiration séries, je n’avais pas envie de regarder The Big Bang Theory ni Gilmore Girls, qui font toutes les deux parties de mon challenge, et j’ai donc décidé de lancer le premier épisode, juste pour voir. Et ensuite je ne sais pas ce qu’il s’est passé…

Je me suis retrouvée à passer mon dimanche devant l’ordinateur et j’ai enchaîné les cinq premiers épisodes les uns après les autres. Après il a malheureusement été l’heure de dormir donc j’ai du m’arrêter. Mais franchement j’étais totalement absorbée dans l’univers de Prairie que je n’ai pas vu les épisodes passer, alors qu’ils font quand même approximativement une heure à chaque fois, je m’attendais à me lasser, à en avoir marre et à devoir faire des pauses pour m’aérer la tête mais que nenni ! J’en voulais toujours plus, je voulais toujours savoir la suite.

Résultat de recherche d'images pour "the oa gif"

C’est vrai qu’au début du premier épisode j’ai eu un peu de mal à accrocher, il faut dire que de base ce n’est pas vraiment mon type de série, c’est assez bizarre, plutôt dans le domaine de la science fiction mêlé au réel, donc bon je me suis dis « je tente et je verrais bien de toute manière je n’ai rien à perdre ». Et après que le premier épisode m’ait laissé en suspend et un peu troublée, j’ai regardé la suite jusqu’à arrivé à terminer le cinquième épisode a 23 heures. J’ai regardé es trois derniers le lendemain en rentrant des cours tant je ne pouvais pas attendre de retrouver les personnages et de connaître la suite de l’histoire de Prairie/Nina/The OA.

D’ailleurs, en parlant des personnages cette série suit donc Prairie qui est un personnage touchant et très attachant. J’ai plongé dans son histoire la tête la première comme si je faisais partie du cercle de personnes qu’elle a rassemblé autour d’elle. Donc, après avoir disparue pendant 7 ans et recouvré la vue pendant ce laps de temps elle revient chez ses parents et essaye de se réadapter à son ancienne vie qui est finalement nouvelle puisque maintenant elle voit. Je vous passe les détails puisque sinon je vais me retrouver à vous raconter le premier épisode -et ce n’est pas ce qu’on veut n’est-ce pas?- mais après quelques péripéties qui se mettent en place de manière assez étrange, elle finit par réunir un groupe de personnes à qui elle va raconter son histoire. C’est la dessus que s’achève le premier épisode et je n’irais donc pas plus loin. J’ai conscience que mon « résumé » laisse à désirer mais je n’ai pas les mots pour décrire cette série tant elle est complexe, il me faudrait plusieurs articles pour vous donner une explication digne de ce nom, et le mieux reste que vous vous lanciez dans cette série.

Résultat de recherche d'images pour "the oa groupe"

Il va donc y avoir deux types de personnages , ceux de son présent, avec qui elle dialogue pour leur raconter qui elle est, et ceux de son passé comme Betty, Buck, Alfonso, Steve

Mais aussi ceux avec qui elle était pendant 7 ans, qui font d’elle qui elle est aujourd’hui, il s’agit là de Hab, Homere, Rachel, Scott Dans les deux cas on s’attache énormément à eux, pour les premiers tout simplement parce qu’on va les suivre dans leur vie de tous les jours, et les seconds à travers ce que raconte Prairie à leur sujet, le lien qui les unis… Certains sont attachants, on a envie de les aider, et à l’inverse d’autres sont détestables, énervants aussi et on a juste envie de les tuer parce qu’ils font n’importe quoi et qu’il n’aide pas du tout Prairie/The OA à aller de l’avant et à accomplir sa mission (je pense notamment à sa mère qui me sort par les yeux).

Résultat de recherche d'images pour "the oa gif"

La dynamique de cette série est assez étrange, elle est à la fois lente, mais c’est fait de manière contrôlée donc on ne s’ennuie pas du tout, mais les événements s’enchaînent quand même de manière organisée et facilement, fluidement. On passe du présent au passé et vice versa avec une facilité déconcertante, c’est pas une coupure brusque qui choque ou quoi que ce soit. En tout cas je ne trouve pas, j’aime beaucoup la manière dont c’est filmé, c’est puissant, touchant et j’ai eu des frissons un nombre incalculable de fois. Et hier soir quand j’ai regardé le dernier épisode, notamment la dernière scène qui est d’une puissance inouïe, j’étais vraiment dans tous mes états, mon cœur battait la chamade j’avais la gorge nouée, les larmes aux yeux et quand le générique de fin est arrivé je suis restée un long moment à regarder le plafond sans rien dire. Et c’est tellement frustrant de ne pas pouvoir vous en parler si vous saviez ! Mais franchement je suis tombée des nues et j’ai vraiment hâte de voir la deuxième saison pour avoir des réponses à toutes les questions que je me pose. Malheureusement elle n’arrive pas avant mi-2018, autant vous dire qu’il va falloir prendre son mal en patience.

Résultat de recherche d'images pour "the oa gif"

Je pense que je ne vais pas aller plus loin de peur de vous spoiler, et je pense avoir fait le tour de la question, ou du moins je vous ai parlé des bases. Maintenant c’est à vous d’aller vous faire votre propre avis sur cette série mais sachez que même si ce n’est pas trop votre genre de base, essayez quand même parce que vous louperiez quelque chose sinon. J’ai été transportée et même si parfois on ne comprend pas toujours tout, c’est normal je pense que c’est même ce qui fait l’intérêt de la série, si on savait/comprenait tout tout de suite on se lasserait beaucoup plus rapidement. Cette série m’a retourné le cerveau mais dans le bon sens du terme, elle m’a bouleversé et c’est pour cette raison que c’est un énorme coup de cœur et que je vous en parle aujourd’hui.

Résultat de recherche d'images pour "the oa"

J’espère en tout cas que cet article vous aura plu, que je vous aurai donné envie de regarder la série et si c’est déjà fait n’hésitez pas à me dire ça en commentaires/sur les réseaux histoire qu’on puisse en discuter, parce que beaucoup de questions nous viennent en tête après la fin du dernier épisode. On se retrouve rapidement pour un nouvel article.

Bisous.

Publicités

6 commentaires sur « The OA »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s